Fun Gadgets 

Voiture autonome

Les constructeurs automobiles ont travaillé dur pour développer des voitures autonomes et cela inclut des capteurs et des algorithmes qui détectent les obstacles à proximité pour que les voitures sachent quand freiner, les éviter, etc. Cependant il semblerait que tromper une voiture autonome soit assez facile et pas très compliqué, et ce juste en dégradant un panneau routier.

Dans un rapport de Car and Driver (via WIRED), il semble que les chercheurs de l’Université de Washington ont découvert qu’ils pouvaient facilement induire en erreur les voitures autonomes en dégradant les panneaux routiers. Tout ce qu’ils ont eu à faire était de coller des autocollants sur les panneaux routiers et convaincre l’algorithme de détection d’image de la voiture que ce qu’il voyait était un panneau de limite de vitesse au lieu d’un panneau stop.

Les dangers ici sont assez évidents puisque cela signifie que l’on pourrait tromper les voitures en les faisant accélérer alors qu’elles sont censées ralentir, ou s’arrêter alors qu’elles sont censées rouler, menant ainsi à des accidents potentiels. Ce qui est effrayant, c’est que certaines des images n’avaient pas été beaucoup modifiées, mais ont quand même été interprétées comme quelque chose de complètement différent.

Par exemple, les chercheurs ont imprimé un panneau « Tourner à droite » avec quelques légères modifications, et l’ont placé sur un vrai panneau « Tourner à droite » ce qui a amené l’algorithme de la voiture à lire un panneau « Vitesse limitées à 45 ». Les chercheurs ont depuis suggéré qu’utiliser des informations contextuelles est un moyen de résoudre ce problème, par exemple en cherchant à savoir comment un panneau de limite de vitesse à 65 pourrait se trouver dans une ville, ou comment un panneau stop pourrait être sur une autoroute.

Related posts